« Le Mamba Bleu » : L’autre face cachée du festival ‘’Univers des Mots »

IN ACCUEILCULTURE

Avec pour ambition de promouvoir les écritures contemporaines, les préparatifs du festival ‘’Univers des Mots’’ avancent à grand pas. Placé sous le thème : « Nos Migr’actions », ce festival va offrir aux metteurs en scène des espaces d’expérimentations afin de participer à la redynamisation de la vie artistique en Guinée.

A quelques jours du lancement officiel des activités de la 4ème édition, les organisateurs de ce rendez-vous des arts sont à pieds d’œuvre pour la finalisation des maquettes qui seront présentées en pièce de théâtre lors du festival « Univers des mots ».
A l’image des autres metteurs en scène du festival, Stéphane Arcas, avec son équipe travaillent sur l’une des maquettes du festival dénommé ‘’Le Mamba Bleu’’. Selon le metteur en scène français, dans cette maquette, il s’agit d’une histoire qui se passe dans un centre culturel belgo-guinéen de Youkounkoun, dans la préfecture de Gaoual. Entre la directrice du centre déboutée pour sa mutation en Guinée et des quatre (4) jeunes guinéens qui décident de quitter le pays. Pour ce faire, ils décident de créer un groupe de musique, en se spécialisant dans les musiques classiques. Parce qu’ils pensent que les occidentaux aiment ça. En se disant qu’ils pourront avoir un tournée, qui leurs permettra de franchir les frontières européennes ».
L’idée, dit-il, est de poser un questionnement au public guinéen sur l’immigration. Car il est important de savoir qu’est ce qu’une migration ? Pourquoi l’on se déplace ? Et qui est ce qu’on déplace ? Dans cette maquette, nous mettons en relief une européenne qui a le dégout d’être en Afrique et un groupe de jeune qui veulent à tout prix quitter l’Afrique.
A Marie Louis Alidoté, une des actrices de renchérir : « Dans la maquette, j’essaye d’amener mes amis à la raison, qui pensent qu’on peut traverser la méditerranée avec des canots pneumatiques. En leurs disant qu’on ferait mieux de rester ou de choisir un autre plan qui ne met pas nos vies en danger », explique-t-elle.
Annoncé du 5 au 12 novembre prochain, le festival « Univers des mots » s’inscrit dans le cadre de l’évènement Conakry Capitale Mondiale du Livre. Et pour l’édition 2017, le festival s’ouvre au monde avec au total 115 participants en provenance de 15 pays.

 

Mohamed Barry
224 624 39 57 84