Univers des Mots 2017 : C’est parti pour 8 jours d’expressions culturelles !

 Coup d’envoi ce 5 novembre d’une semaine de spectacles de danse, théâtre, musique, humour et conte. ‘’Nos MigrActions’’ C’est le thème retenu pour cette 4ème édition du Festival de Théâtre Univers des Mots qui se tient cette année dans le cadre de Conakry Capitale Mondiale du Livre.

Univers des Mots 2017 : C’est parti pour 8 jours d’expressions culturelles !

D’entame, la direction générale du festival ”Univers des mots” qui est dans sa 4ème édition, a présenté son menu théâtral et artistique au cours d’une conférence de presse qui a eu lieu à Conakry, le vendredi 3 novembre dernier au siège de l’Association Culturelle la Muse.

Devant le parterre de médias nationaux et internationaux, Bilia Bah directeur général du Festival ‘’Univers des mots’’, a tenu à faire comprendre la nouveauté de cette année. A la différence de la formule classique de l’univers des mots qui consistait à faire des résidences, des lectures publiques et à programmer des spectacles reposant sur des textes écrits, l’univers des mots est devenu aujourd’hui une illustration du monde dans un petit village planétaire. Il existe un compagnonnage entre les artistes du nord et ceux du sud autour d’un thème. Aujourd’hui, Univers des Mots accueille des artistes, des professionnels qui parfois ne sont jamais venus en Afrique sub-saharienne et des étudiants de l’école Supérieur de la France. Pour Bilia Bah directeur du dit festival, l’objectif est d’amener les artistes à faire des recherches et des réflexions.

Dimanche 5 novembre, longue et belle journée !!!

C’est le top départ des 8 jours d’effervescence sur Conakry. La 4ème édition du festival Univers des Mots a débuté ce dimanche 5 novembre aux Studios Kirah avec un programme très riche en festivité. Après avoir écouté le discours de Bienvenue lu par Bilia Bah Directeur Général du Festival, le mot de la représente de l’Organisation International de la Migration (OIM) et du commissaire général de Conakry Capitale Mondiale du Livre ainsi que la présidente du gouvernement des jeunes filles, le public a eu droit à un One man show du Président Adama Dahico, puis a suivi le spectacle ‘’Transfrontalier’’ du Cameroun interprété par un excellent danseur Snake. Dans ce spectacle de danse ou tout a commencé dans les rues de la minière, pour finir aux Studios Kirah, le danseur à travers son expression corporelle, traverse les débats sur la migration des frontières, l’appel à l’urgence de penser sur le poste frontière après la réapparition des mûrs. Un spectacle qui remet en cause le pourquoi, le comment et l’après frontière. Un spectacle mimique, mais qui n’a pas laissé le public indifférent.

Yeliguineh à l’occasion du festival Univers des Mots 2017

Ensuite le public a eu droit à suivre le solo du guinéen Ibrahim Bah dans sa création ‘’Jour noir à Conakry’’. Le comédien plonge le public dans la Guinée de 2009, une année inoubliable pour bon nombre de guinéen, comme celui qui interprète cette création, qui a été témoin des événements du 28 septembre avant de prendre le même jour son vol pour la France. Ce comédien témoin survivant, a plongé son public dans la brutalité sinistre du massacre du 28 septembre 2009. Après ces spectacles, le public a eu droit à une projection de film sur la Migration intitulé ‘’Wallaye , je jure’’. Après la projection du film, les auteurs Aristide Tarnagda du Burkina Faso, Hakim Bah de la Guinée Conakry, Houansou Giovanni du Benin, Martin Bellemare du Canada et Stepahane Arcas de la Belgique se sont prêtés aux questions du public, autour du sujet de la Migration. Yeliguinèh, la seule femme balafonniste clôture cette première journée de cette 4ème édition.

Mamadou Alpha Baldé