Autre lieu alternatif, AlaPlage, qui accueillait une exposition de l’artiste marseillais Stéphane Arcas (né en 1970) au titre provocateur: les enfants sont de droite (fondamentalement). Au programme, une exposition a priori pour les enfants, mais avec des dessins animés (réalisés par l’artiste) plutôt réservés aux adultes: un chat qui se fait faire une fellation par une lapine, un tamanoir qui sniffe de la cocaïne… Arcas réussit à être drôle là où Séchas ne parvient jamais à nous dérider, parce que le jeune marseillais y va à fond d’un esprit punk, tandis que séchas tente de faire du second degré. Dans un style plus évocateur on retiendra aussi une vidéo intitulée Cabine de plage projetée sur un voile léger flottant au vent: cadrées sur le torse et filmées au ralenti, des jeunes femmes ôtent leur soutien-gorge sans pour autant se déshabiller. Il y a sans doute peu de choses aussi sensuelles que les contorsions insensées axquelles se livrent les femmes pour se libérer de cette camisole de dentelle et la glisser par l’une des manches de leur pull-over.

Richard Leydier, Art Press